Qui suis-je ?

Je suis Elinore

Maman de 2 petites filles, j’habite aujourd’hui à Montpellier après avoir longtemps vécu à Paris.

Il est difficile pour moi de définir quelle personne je suis. J’évolue et découvre chaque jour des facettes de moi que je ne connaissais pas, et que je n’aurais pu soupçonner avoir il y a peu.

Pour comprendre quelles étaient mes profondes aspirations, j’ai vécu diverses expériences qui m’ont construite avec telles blessures, telles peurs, telles croyances sur moi-même, sur mes capacités, sur la personne que j’étais.

C’est ainsi que j’ai réalisé à quel point nous pouvions nous tromper sur nous-même, pour la simple et bonne raison que nous ne nous connaissons pas tels que nous sommes réellement.

Cette renaissance m’a fait prendre conscience de la contribution que j’avais à apporter au monde. Je continue depuis à découvrir, pas à pas, toujours avec d’agréables surprises, la richesse de mes profondes ressources. Mon être au plus profond de moi m’aspire à être une conscience libre et à oeuvrer pour libérer les consciences de chacun, afin qu’elles s’élargissent, qu’elles s’élèvent pour que nous puissions nous aligner et nous ajuster avec notre être véritable.

Car nous aspirons tous à devenir une conscience libre et à nous libérer de tout ce qui ne nous appartient pas et nous empêche d’exprimer notre authenticité. C’est en s’alignant avec qui nous sommes au plus profond de nous, que nous mettons en oeuvre le chemin de vie le plus paisible, constructif et évolutif qui soit pour nous.

Lors de soins énergétiques, en me connectant aux énergies akashiques, je libère les mémoires cellulaires et je réharmonise et purifie l’ensemble du système énergétique.

Je connecte aussi les énergies akashiques aux vidéos que je réalise. Les vidéos ainsi connectées deviennent alors elles-mêmes porteuses de ces énergies guérisseuses qui sont diffusées lors du visionnage.

C’est ainsi que je souhaite œuvrer à la libération de nos consciences pour que nous puissions nous rapprocher de notre puissance intérieure et enfin… Vivre Soi m’Aime.

Vivre Soi m'Aime